François Delarozière, directeur de la Machine à Toulouse : « On est sous perfusion »