Covid-19 : vers un traitement par suppositoires ?