Troubles du comportement alimentaire : “Plus on les détecte tôt, plus les malades ont des chances de s’en sortir”