Troubles du comportement alimentaire : les demandes d’hospitalisation sont en forte hausse mais pas les moyens