Suivre un régime basé sur le jeûne pourrait être néfaste pour les générations suivantes