“Objectif : tomber le masque à la fin de l’été”, promet Alain Fischer, le “Monsieur vaccin” du gouvernement