Lot-et-Garonne : pourquoi les psychologues ont manifesté ce 10 juin ?