Les malades survivent de plus en plus longtemps au cancer