“Le futur laboratoire de recherche en immunologie d’Andorre n’a rien à voir avec celui de Wuhan”, affirme le ministre de la Santé de la principauté