Gaz hilarant : l’usage détourné du protoxyde d’azote interdit par le Parlement