Fabrice Got, psychologue à Toulouse : “Le remboursement des psychologues, oui, mais pas n’importe comment”