Électrohypersensible, elle trouve refuge au fin fond du Tarn pour échapper aux ondes