Carmaux. Tarn : Une Carmausine met trois ans à régulariser sa situation auprès de la sécurité sociale