Au moins une dose pour près de 100 000 Aveyronnais