À Saint-Girons, “la vie reprend” sur les terrasses et dans les boutiques